La Pologne détruit quatre monuments soviétiques, « symboles », selon elle, d’un système qui perdure

, La Pologne détruit quatre monuments soviétiques, « symboles », selon elle, d’un système qui perdure
, La Pologne détruit quatre monuments soviétiques, « symboles », selon elle, d’un système qui perdure

La Pologne a détruit quatre monuments soviétiques en mémoire des soldats de l’Armée rouge tombés en combattant les troupes nazies lors de la Seconde Guerre mondiale.

Le président de l’Institut polonais de la Mémoire estime qu’en 1945 l’Armée rouge n’a pas apporté la libération, mais une autre forme de captivité et qu’aux yeux de Moscou, la Pologne était un « butin ».

Karol Nawrocki, président de l’Institut polonais de la Mémoire : « C’est le symbole d’un système qui, après 1945, a transformé ses vassaux et colonisé la moitié de l’Europe, y compris notre pays, la Pologne**,**un système qui a continué à assassiner les héros polonais dans ses chambres de torture de la sécurité secrète, dans les forêts, dans les rues. »

Selon Karol Nawrocki, l’esprit du système soviétique n’a pas disparu avec notamment, aujourd’hui, l’invasion russe de l’Ukraine.

Depuis 1989, la Pologne efface de l’espace public les symboles de la domination soviétique.

Cette chronique se veut reproduite de la manière la plus authentique qui soit. Si vous désirez apporter des modifications concernant le domaine de « Monuments historiques » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre journaliste responsable. L’objectif de monuments-saintonge.com est de débattre de Monuments historiques en toute clarté en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce sujet sur le net monuments-saintonge.com vous communique cet article qui aborde le thème « Monuments historiques ». Consultez notre site monuments-saintonge.com et nos réseaux sociaux afin d’être informé des nouvelles publications.