Grèce : un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique vandalisé

, Grèce : un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique vandalisé
, Grèce : un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique vandalisé

« Cet acte est une insulte au monument qui commémore les 50 000 Juifs de Thessalonique qui ont été exterminés dans les camps nazis »

Un monument à la mémoire des Juifs de Thessalonique, dont la plupart ont été assassinés par les nazis, a été vandalisé par des inconnus, a annoncé jeudi la communauté juive grecque, dénonçant un acte « odieux ». Une croix gammée rouge a été peinte sur un monument du campus de l’Université Aristote de Thessalonique, rappelant l’existence à cet endroit d’un cimetière juif détruit par les nazis en 1942.

« Cet acte est une insulte au monument qui commémore les 50 000 Juifs de Thessalonique qui ont été exterminés dans les camps nazis, et qui relie l’image moderne de la région à son histoire en rappelant à tous l’existence de l’ancien cimetière juif détruit par les nazis et leurs collaborateurs en 1942 », a déclaré la communauté juive de Thessalonique dans un communiqué.

« L’acte immoral consistant à imprimer des croix gammées et d’autres symboles associés à l’idéologie nazie sur les marbres du monument constitue également le plus grand manque de respect et la plus grande insulte à l’Université Aristote de Thessalonique, un lieu d’éducation et de formation du caractère et de la conscience », a-t-elle ajouté.

C’est la quatrième fois que le monument est vandalisé. En 2019, des inconnus avaient brisé les plaques de marbre sur lesquelles figurait une écriture en hébreu, tandis qu’en juillet 2018, une croix gammée a été peinte à la bombe sur le monument. Autrefois surnommée la « Jérusalem des Balkans », Thessalonique comptait une importante communauté juive avant la guerre, composée en grande partie de descendants de Juifs expulsés d’Espagne en 1492.

Mais les nazis, qui ont mis la Grèce à feu et à sang et réduit la population à la famine, ont déporté entre 60 000 et 70 000 Juifs, principalement à Auschwitz. Ces dernières années, la Grèce a renoué avec son passé juif, longtemps oublié. Un grand musée consacré à la communauté doit être construit à Thessalonique mais le projet, financé pour partie par l’Allemagne, a pris du retard.

La communauté juive de Grèce compte actuellement environ 5 000 personnes, selon le Musée juif d’Athènes.

Cette chronique se veut reproduite de la manière la plus authentique qui soit. Si vous désirez apporter des modifications concernant le domaine de « Monuments historiques » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre journaliste responsable. L’objectif de monuments-saintonge.com est de débattre de Monuments historiques en toute clarté en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce sujet sur le net monuments-saintonge.com vous communique cet article qui aborde le thème « Monuments historiques ». Consultez notre site monuments-saintonge.com et nos réseaux sociaux afin d’être informé des nouvelles publications.