Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments
Russia Beyond (Legion Media; Gueorgui Tchernilevski/Domaine public)

Plusieurs citoyens de Grande-Bretagne honorés en Russie se sont vu ériger un monument. Qui sont-ils?

Suivez Russia Beyond sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Winston Churchill

Monument à Joseph Staline, Franklin Roosevelt et Winston Churchill à Sotchi

Ce monument qui se trouve à Sotchi est dédié à la Conférence de Téhéran de 1943, la première réunion des dirigeants de la coalition antihitlérienne – y ont participé le secrétaire général de l’URSS Joseph Staline, le Premier ministre britannique Winston Churchill et le président américain Franklin Roosevelt. Le monument, érigé en 2008, reprend la composition de la célèbre photographie qui a immortalisé la conférence. On lit sur l’inscription qui orne le piédestal : « À la coopération entre les grandes puissances ». L’auteur de l’œuvre est le sculpteur israélien Frank Meisler.

Monument à Winston Churchill, Franklin Roosevelt et Joseph Staline à Yalta

Un autre monument aux trois hommes, cette fois érigé à Yalta, est dédié à la Conférence de Yalta de 1945. Le monument du sculpteur russe d’origine géorgienne Zourab Tsereteli a été dévoilé en 2015 sur une place attenante au palais de Livadia, où la réunion entre les dirigeants alliés a eu lieu. La composition sculpturale se base également sur une photo de la conférence de Yalta.

Sherlock Holmes et Docteur Watson

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

Ces Britanniques, qui ne sont certes pas des personnages réels mais le fruit de l’imagination d’Arthur Conan Doyle, sont incroyablement populaires en Russie. Un monument au célèbre duo a été érigé en 2007 à Moscou près de l’ambassade britannique, en l’honneur du 120e anniversaire de la publication du premier roman consacré à l’illustre détective. Comme prototypes du monument, le sculpteur Andreï Orlov a pris les acteurs Vassili Livanov et Vitali Solomine, qui ont joué leurs rôles dans une série télévisée soviétique culte basée sur les œuvres de Doyle. Vassili Livanov, qui a interprété Holmes, a même reçu l’Ordre de l’Empire britannique pour son rôle.

Charles Gascoigne

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

Un monument à l’armurier, inventeur et métallurgiste écossais Charles (ou comme on l’appelait en Russie, Karl) Gascoigne a été érigé en 2021 dans le centre de Petrozavodsk, en République de Carélie, en face de la fonderie de canons qu’il a dirigée pendant 20 ans. Gascoigne est arrivé en Russie en 1786 à l’invitation de Catherine II et a réorganisé la fonte de canons selon les nouvelles technologies. Trois ans plus tard, il a livré 386 canons en métal à l’armée russe – il s’agissait des meilleurs d’Europe à l’époque.

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

La sculpture en bronze de Gascoigne est entourée de bas-reliefs représentant le travail dans les ateliers de l’usine – ils ont été coulés à l’usine locale.

>>> Pourquoi le roi de Grande-Bretagne George V a-t-il trahi le dernier tsar de Russie?

Arthur Charles Clarke

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

Cet obélisque a été installé au centre de Petropavlovsk-Kamtchatski, en Extrême-Orient, en 1914 sur le site de la tombe du navigateur Arthur Charles Clarke, qui dirigeait la troisième expédition anglaise autour du monde après la mort de James Cook dans les îles hawaïennes. En 1779, les navires de l’expédition ont fait escale au port de Petropavlovsk, au Kamtchatka. Les responsables russes ont réservé un accueil chaleureux au navigateur et lui ont remis une grande quantité de nourriture, ainsi que des cartes plus précises. Non loin des côtes du Kamtchatka, Clarke, atteint de phtisie, est toutefois mort en pleine mer. L’équipage a décidé de faire marche arrière et d’enterrer son capitaine.

Richard Chancellor

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

L’on pense que c’est le capitaine Richard Chancellor qui a ouvert la route maritime menant d’Angleterre à la Moscovie. À l’été 1553, son navire a atteint l’embouchure du fleuve de la Dvina septentrionale dans la mer Blanche. Actuellement, la ville de Severodvinsk se trouve à cet endroit et, en 1998, un monument à Richard Chancellor y a été érigé.

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

La composition comprend deux canons, une véritable ancre d’époque et un bloc de granit de la mer Blanche avec la mention « À Richard Chancellor, capitaine de l’Edward Bonaventure, Londres, dont l’arrivée en ces lieux le 24 août 1553 a marqué le début des relations régulières entre la Russie et l’Angleterre ».

Britanniques tombés pendant la guerre de Crimée 1854-1856

Mémorial aux soldats britanniques tombés pendant la guerre de Crimée 1854-1856

Non loin de Sébastopol, l’on trouve plusieurs monuments commémoratifs aux soldats anglais morts pendant la guerre de Crimée, ainsi que tout un cimetière anglais. L’un des obélisques est dédié à la mémoire des personnes tombées lors de la bataille de Balaklava le 25 octobre 1854. L’histoire comprenait la tristement célèbre « attaque de la brigade légère », au cours de laquelle plus de 500 soldats et officiers britanniques ont perdu la vie.

Lieu de la bataille d'Inkerman

Plusieurs mémoriaux sont également dédiés aux soldats tombés lors de la bataille d’Inkerman, survenue le 5 novembre 1854. Les pertes de l’armée britannique dans cette bataille ont dépassé 2 000 personnes, le général George Cathcart, qui s’était distingué lors de la bataille de Waterloo, a lui aussi alors été tué. En son honneur, une pierre tombale en forme d’obélisque se dresse dans le cimetière anglais, sur une colline qui porte également son nom.

Participants du convoi arctique durant la Seconde Guerre mondiale

, Ces Britanniques ayant vu leur mémoire honorée en Russie par des monuments

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les convois arctiques britanniques ont fourni une aide précieuse à l’URSS – ils ont livré de la nourriture et des munitions dans les ports du nord de l’URSS sur des navires qui traversaient l’Atlantique et l’océan Arctique, et ont également fourni une assistance militaire, notamment avec l’aide de l’aviation. En 2016, le 75e anniversaire de l’arrivée du premier convoi arctique Dervish à Arkhangelsk a été célébré en grande pompe. La princesse britannique Anne s’est également rendue dans la ville et a déposé une gerbe sur le mémorial situé sur une sépulture militaire où reposent des soldats britanniques.

>>> Comment un officier soviétique a sauvé le fils de Winston Churchill

La princesse Anne déposant des fleurs sur les tombes de militaires britanniques à Arkhangelsk

Non loin d’Arkhangelsk, sur l’île de Kego, l’on a érigé en 2016 un mémorial dédié aux pilotes de la 151e escadre aérienne de la Royal Air Force, que le Dervish avait acheminé à Arkhangelsk. Pendant trois mois, ils ont été stationnés dans le nord de l’URSS, formant des pilotes soviétiques, et perfectionnant la technique des patrouilles et des sorties. En outre, ils ont couvert les convois maritimes et le déchargement des navires. Cette page de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale est connue sous le nom d’Opération Benedict.

Keith Allan, consul général britannique à Saint-Pétersbourg, a honoré la mémoire des pilotes britanniques sur l'île de Kego

Dans cette autre publication, découvrez neuf Britanniques lauréats du Prix de l’URSS pour la paix.

Chers lecteurs,

Notre site web et nos comptes sur les réseaux sociaux sont menacés de restriction ou d’interdiction, en raison des circonstances actuelles. Par conséquent, afin de rester informés de nos derniers contenus, il vous est possible de :

Dans le cadre d’une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Cette chronique se veut reproduite de la manière la plus authentique qui soit. Si vous désirez apporter des modifications concernant le domaine de « Monuments historiques » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre journaliste responsable. L’objectif de monuments-saintonge.com est de débattre de Monuments historiques en toute clarté en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce sujet sur le net monuments-saintonge.com vous communique cet article qui aborde le thème « Monuments historiques ». Consultez notre site monuments-saintonge.com et nos réseaux sociaux afin d’être informé des nouvelles publications.