Cathédrale Saint-Pierre de Saintes – Définition et Explications

, Cathédrale Saint-Pierre de Saintes – Définition et Explications
, Cathédrale Saint-Pierre de Saintes – Définition et Explications

Introduction

La cathédrale Saint-Pierre est l’un des principaux édifices religieux de Saintes, deuxième plus grande agglomération (Une agglomération est un ensemble urbain qui repose sur la continuité du bâti….) du département de la Charente-Maritime, en France.

La cathédrale est le siège du diocèse de Saintonge jusqu’en 1802, date à laquelle ce dernier est rattaché à celui d’Aunis, établi à La Rochelle. Déchue de son titre de cathédrale, celui-ci lui est rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l’image 2D (équivalent d’une photographie)…) par un bref pontifical du pape Pie IX le 22 janvier 1852, lequel institue le diocèse de La Rochelle et Saintes.

La cathédrale Saint-Pierre est classée monument historique depuis 1862. Le cloître (Un cloître ou cloitre (ou anciennement cloistre, ou clouastre) est une cour entourée de…) canonial qui lui est attenant est classé monument historique à son tour le 9 juin 1937.

Historique

La cathédrale actuelle succède à un sanctuaire (En anthropologie religieuse un sanctuaire (de sanctus, « sacré») est…) paléochrétien érigé sous l’épiscopat de l’évêque Palladius au VIe siècle. Au XIe siècle, ce dernier est ravagé par un incendie. Quelques années plus tard, l’évêque Pierre de Confolens (1112-1127) fait dresser les plans d’un nouvel édifice dont seul témoigne le croisillon (Le terme croisillon renvoie à plusieurs significations 🙂 sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), doté d’une coupole (Une coupole est une voûte hémisphérique, de profil semi-circulaire, elliptique ou…) sur pendentifs et de murs doublés d’arcades en plein cintre à l’extérieur. Au XIIIe siècle, on adjoint à la cathédrale un cloître canonial et le logis des chanoines.

À l’aube du XVe siècle, la cathédrale romane est cependant dans un profond état de délabrement. En 1420, l’effondrement partiel (Le mot partiel peut être employé comme 🙂 de ses voûtes cause la mort (La mort est l’état définitif d’un organisme biologique qui cesse de vivre (même si…) d’un homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l’espèce appelée Homme moderne (Homo…), ce qui détermine les autorités religieuses à envisager la reconstruction totale de l’édifice. Les travaux débutent peu après, durant l’épiscopat de l’évêque Guy II de Rochechouart.

Au sanctuaire roman succède un édifice de style gothique flamboyant, toujours en chantier lors de la visite du roi Louis XI en 1472. La nouvelle cathédrale s’élève alors sur trois niveaux, un triforium marquant la limite entre les arcades et les fenêtres hautes. La trace (TRACE est un télescope spatial de la NASA conçu pour étudier la connexion entre le…) d’un toiture à comble haut est toujours visible de nos jours (Le jour ou la journée est l’intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c’est la…) à l’arrière de la tour. Atteignant presque l’horloge, son faîte atteignait les 39 mètres de hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.).

Exception faite du clocher (Un clocher est un élément architectural d’une église, généralement en…), l’édifice est presque achevé lorsque éclatent les guerres de religion. En 1568, les troupes huguenotes conduites par François de Coligny d’Andelot saccagent la cathédrale, martelant le portail et brisant en deux la statue de Charlemagne située à droite de celui-ci. De même, une partie des chapelles rayonnantes du chœur sont détruites ou mutilées et le mobilier est pillé. Après quoi, ordre est donné de saper les piliers de la nef (La nef est la partie d’une église allant du portail à la croisée du transept et qui…), provoquant son effondrement.

La reconstruction de la nef intervient dès 1585. Cependant, faute de moyens, celle-ci n’est reconstruite qu’aux deux tiers de sa hauteur initiale, ce qui explique la présence d’arcs-boutants donnant sur le vide (Le vide est ordinairement défini comme l’absence de matière dans une zone spatiale.). Les voûtes à croisée (Croisée peut désigner 🙂 d’ogives ne sont pas remontées, mais remplacées par une voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d’un…) d’arêtes en brique (ôtée en 1926). Seuls les collatéraux sont de nouveau dotés de voûtes à croisée d’ogives. Une seconde ( Seconde est le féminin de l’adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui…) campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l’ensemble des espaces cultivés…) de reconstruction intervient sous l’épiscopat de Louis II de Bassompierre (1648-1676) et de son successeur Guillaume V Du Plessis de Gesté (1677-1702). Le chœur est ainsi reconstruit à partir de 1660 et doté d’une voûte lambrissée évoquant une coque de navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c’est-à-dire prévu…) renversée. Recouverte d’un enduit en plâtre (Le plâtre est un matériau de construction ignifuge. Il est utilisé sous forme de…), elle est dégagée au cours d’une campagne de restauration menée dans les années 1970.

La cathédrale ne souffre pas de la période révolutionnaire. Il n’en est pas de même pour le prélat qui est à sa tête depuis 1781. En 1791, l’évêque Pierre-Louis de la Rochefoucauld est arrêté pour avoir refusé de prêter le serment constitutionnel. Emprisonné à la prison des Carmes avec plus d’une centaine d’autres ecclésiastiques, il est l’une des victimes des massacres de septembre, le 2 septembre 1792.

En 1802, le diocèse de Saintes est supprimé et rattaché à celui de La Rochelle. Par un bref pontifical du pape Pie IX en 1852, le diocèse est rebaptisé diocèse de La Rochelle et Saintes et le titre de cathédrale est rendu à l’édifice. En 1871, elle obtient en outre le titre de basilique mineure.

Cette chronique se veut reproduite de la manière la plus authentique qui soit. Si vous désirez apporter des modifications concernant le domaine de « Monuments historiques » vous avez la possibilité de d’échanger avec notre journaliste responsable. L’objectif de monuments-saintonge.com est de débattre de Monuments historiques en toute clarté en vous donnant la visibilité de tout ce qui est mis en ligne sur ce sujet sur le net monuments-saintonge.com vous communique cet article qui aborde le thème « Monuments historiques ». Consultez notre site monuments-saintonge.com et nos réseaux sociaux afin d’être informé des nouvelles publications.